Skip to content

Free Little Birds school : avec 80 élèves à la rentrée, les Agathois Marie-Élodie et Ramsès ont réussi leur pari

D’une vingtaine d’élèves il ya quatre ans à plus de quatre-vingts en cette rentrée, l’école privée, installed dans des yourtes modernes, séduit de plus en plus de parents.

With the debut of September 2019, in a petite village in the location of Grau d’Agde, a young children discovered the Free Little Birds school. Un nouvel environnement et surtout une autre manière d’enseigner, basée sur les méthodes Montessori et Freinet, où le rythme de l’enfant, le développement personnel, la bienveillance, l’entraide et le vivre ensemble sont au cœur du projet. With a ligne guideline dans le cas présent: l’enseignement bilingual en anglais.

“Dès le mois d’Avril before the premiere rentrée des classes, les effectifs étaient déjà au complet”, is Marie-Élodie Peyrabout, co-founder of the établissement avec Ramsès Mansour et enseignante. Une vingtaine d’enfants, puis quarante-deux, soixante-quinze et enfin quatre-vingt-trois cette année!

A spectacular development, qu’il a failed accompagner. “On n’en wait for so long, recognized Ramsès, director of the school. Au départ, on ne savait pas vraiment où l’on allait, même si ce type d’école a déjà fait ses preuves. Mais pour la région, c’était novateur.”

An elève de petite section a déjà appris a lire

Il faut croire que la réputation souvent unjustifiée que entoures ces méthodes d’enseignements et les frais de scolarité, que approchent les 4,500 € annuels, n’a pas suffi à rebutter des parents en quelque de quelque de différent. “C’est un bonheur d’enseigner dans ces conditions, appreciate Marie-Élodie. Nous avons vingt-deux élèves par classe et des assistantes, ce qui fait que je suis avilable pour les enfants, respectant le rythme de chacun.”

Avec du materiel (beaucoup, c’est le propre de la méthode Montessori) et surtout du temps à consacrer à chacun. “J’ai par exemple un elève de petite section de maternity qui a déjà appris à lire. On ne l’a pas force évidemment, mais on a pu répondre à sa motivation, sa soif de connaissances.”

Aujourd’hui, among the quatre enseignantes, the assistantes, dont une en langue anglaise, les jeunes en service civique et d’autres en contrat d’apprentissage, l’école emploie dix-huit personnes. “I will fail to learn a manager”recognized Marie-ÉLodie. “Tous les étés depuis la création de l’école ont été éprouvants, abonde Ramses. Avec notamment la recherche de nouveaux locaux, que n’a pas été evidente (lire ci-contra).”

Since the school a vu trois des siens entered classe de 6e pour la première fois cette année (lire ci-contre), the question of the creation of an alternative college is regularly raised by their parents. “On nous le demande souventrecognized Ramsès. Nous en sommes encore au stade de la construction, de la consolidation de l’école. Mais on ne ferme pas la porte pour autant.”

A course from the petite section of Maternelle à la 3e, voilà qui aurait de l’allure!

An after the installation, the inauguration

It is not a long time if the municipality decided to inaugurate version 2 of the Free Little Birds school this week, installed in comfortable rooms below the Millet stadium.

“When the question of our déménagement s’est posée, Gilles D’Ettore a trouvé cette solution et mis ce terrain à disposition”, apprécie Ramsès Mansour, le directeur. De l’espace, du stationnement, des infrastructures sportives… Difficile de trouver mieux, en effet.

Autonomous in 6e

Names are the parents who are demanded that he will come from leurs enfants une fois revenus dans le cursus classique, in 6e. “Les premiers retours sont bons, apprécie Marie-Élodie Peyrabout. Notre enseignement rend les enfants très autonomes.”