Skip to content

La fish pedicure, c’est bon pour les pieds, moins pour les poissons

Dans les années 2010, une étonnante pratique de soin esthétique fait son apparition en France: la fish pedicure. Clients from various salons, spas and wellness centers are invited to leurs pieds plonger dans un bassin occupé par une centaine de petits poissons d’eau douce de l’espèce Garra rufa. Ceux-ci sont censés prodiguer une form de gommage des membres immergés, par le grignotage des peaux mortes.

La pratique, a venue in Turkey, is controversial. From a point of departure sanitaire d’abord, contrairement à l’eau des piscines, les bassins utilisés pour la fish pedicure ne peuvent être totally disinfectés – cela tuerait les poissons. A contrainte que «greatly complicates the maîtrise des risques microbiens», estimates the Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), in a report published in 2013. Plusieurs cas d’infections liées à la fish pedicure ont ainsi été signalés à travers le monde, albeit ceux-ci rest rares.

Des densités de peuplement elevées

More conditions of detention des poissons utilisés posent aussi souci. As sensitive as they are, the Garra rufa are a protected principle under the title of article L214-3 of the rural code, which interdicts “exercising des mauvais traitements” sur les animaux. Cela implies that they are pleased by the owner of the living conditions in accordance with the physiological kisses.

Pour ces petits poissons, cela commence par une eau de bonne qualité: suffisamment oxygénée, maintenue à la bonne temperature et au bon pH, continuellement filtrée. Leur environnement ne doit pas leur causer de stress chronique, de blessures ou de maladies. With minimal requirements, they are difficult to support at the beginning of the fish pedicure.

“The nature of the activity of spas at poissons requires a high density of people in order to optimize customer satisfaction”, points out William H Wildgoose, a British veterinarian specialist in poissons, in an article published in 2012 in the Fish Veterinary Journal . For ailleurs, if they dans leur milieu d’origine, au Proche et au Moyen-Orient, les Garra rufa apprécient de pouvoir évoluer près du fond des rivières et des lacs, là où ils peuvent se cacher dans les roches et la végétation, « les aquariums in verre nu de la plupart des spas à poissons offrent peu de possibilités d’enrichissement de l’environnement, car leur objectif est avant tout de fournir un environnement hygiénique aux clients».

« On se permet beaucoup de choses sur les poissons »

For inciter les poissons détenus à come grignoter les peaux mortes, it is courant qu’ils soient voluntarily affamés. A practice that “peut être considérée comme de la cruauté animale”, according to the public health organization of the Centers for Disease Control and Prevention. L’Anses deems d’ailleurs that “les squames cutanées d’origine humaine sont loin de satisfaire leurs besoins nutritifs”, et que lorsqu’ils sont « bien nourris, les poissons perdent leur propensity à s’approcher des baigneurs pour brouter leurs peaux deaths ».

Pour toutes ces raisons, la fish pédicure fait réagir Amandine Sanvisens, co-founder of the Paris Animaux Zoopolis antispecist association (PAZ). « Cette pratique reflète l’absence de considération que nore société a pour les poissons. C’est de la maltraitance animale. On se permet beaucoup de choses sur les poissons et on les traite avec encore moins de considération que les autres animaux. Les poissons sont pourtant doués de sensibilité. PEACE is battling to stop considering them as jouets, that leurs besoins fondamentaux soient pris au sérieux. »

Une attention to animal dignity

Les Garra Rufa «ont a reliable financial asset more needed an important level of entertainment», summarizes William H Wildgoose. Commandés sur internet pour quelques dollars l’unité, livrés por voie postale depuis de elevages d’Asie du sud-est et d’Europe centrale, les animaux sont easily replaceable. As a matter of fact, associated with the absence of specific health regulations (these établissements ne sont notamment pas contraints to have a register of suivi des effectifs des animals), laissent think that de nombreux poissons détenus dans les établissements de fish pédicure en France subissent de mauvais traitements et meurent de façon prématurée.

The fish pedicure is prohibited in a dizaine d’états aux États-Unis et quatre provinces canadiennes, strictly regulated in Germany. In Switzerland, the Federal Office of Food Security and Veterinary Affairs recommends to refuser authorities the demands for authorization of the opening of fish pedicure establishments, considering that the practice is «attentive to the dignity of the animal » et qu’il faut « accorder moins de poids au bénéfice engendré pour les humains qu’à la contrainte que cela reprerésente pour les poissons ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.